ETUDE ETYMOLOGIQUE


attention

Certains m'ont fait part de leur désaccord avec l'étymologie donnée ci-dessous et à la version française lui préfèrent la version germanique qui donne comme origine du patronyme la racine Wilhem ou volonté.
Il est bien difficile de savoir qui est le plus proche de la " vérité ".

J'ai, cependant , un faible pour la version française plus rieuse.....


         

Il existe , dans l'ancien français , un verbe guiller:

GUILLER: Tromper.( Littré )

GUILLER: Tromper, attraper, .( Bloch et Wartburg )

GUILLER: Séduire.( Grand larousse de la langue française )

GUILLER: Se glisser dans un passage étroit.( L & J Blondeau )

Viennent ensuite les substantifs découlant du verbe guiller:

GUILLE : Ruse associée à l'amour.( L & J Blondeau )

GUILLERET: séduisant, pimpant, vif, gai.( Larousse )

GUILLERET: qui a une pointe de gaieté, un peu libre.( Littré )

GUILHERET: GUILHERI.Luron, garnement, un tour de guilheri:

Une friponnerie ( Dictionnaire du Felibrige, Mistral )

GUILLEDOU: Débauche. Coureur de guilledou ( Furetière )

GUILLEDOU: de tromper, attraper; dérivé de GUILLER : ruse

Courir le guilledou: chercher des aventures galantes ( Grand larousse de la langue française )

Notre patronyme viendrait du verbe GUILLER dont l'acceptation est successivement passé du sens " ruse associée à l' amour "Au sens de " gai, pimpant " en passant vers le XVII ème par le" débauché " de Furetière. En la circonstance Mistral cerne au mieux le mot en parlant de " friponnerie ou de prétentaine ".

La terminaison " EZ " vient-elle d'une mauvaise transcription d'un officier d'état-civil ? Ou tout simplement de l'indicatif pluriel du verbe GUILLER, à moins qu'il ne s'agisse de l'impératif !

Bernard GUILLEREZ ( Paris 1979 )


Retour